Page d'accueil

Syndicat général de l'Éducation nationale
et de la Recherche publique

Bienvenue sur Logo Sgen+

| Accueil | Annuaire des Sgen | Chronothèque | Contact |

Second degré Premier degré Personnels de Direction Biatss Enseignement Agricole Public
Accueil >> Second degré >> Les infos de votre académie
Lire aussi

Nantes

17 avril 2013

 

CAPA hors-classe agrégés 2013

Compte rendu de la CAPA hors classe agrégés du 15 avril 2013

Bilan des promotions à l’issue de la CAPN 2012

L’an dernier, dans l’académie de Nantes, il y avait 1314 candidats promouvables. Parmi eux, 257 ont été proposés pour examen à la CAPN et celle-ci a finalement promu 95 professeurs de l’académie de Nantes (sur un total de 2267 promus). En CAPN, les collègues qui étaient au 11ème échelon depuis 4 ans avec un avis exceptionnel du recteur ont tous été pris à la condition de ne pas avoir été intégrés sur une liste d’aptitude trop récente. C’est notamment le cas des 6 collègues qui avaient été remontés en CAPA. D’où l’importance, quand on est au 11ième échelon depuis 4 ans et que l’on fait partie de la liste proposée à l’issue de la CAPN, d’avoir l’avis "exceptionnel" du recteur.

Préparation de la campagne 2013

Cette année, l’académie de Nantes comptait 1264 professeurs promouvables dont 194 au 11ième échelon, 282 au 10ième, 303 au 9ième, 278 au 8ième et 207 au 7ième. La liste proposée à l’examen de la CAPN comporte 253 noms (20% des promouvables) dont 95 au 11ième échelon (37,5%) , 136 au 10ième ( 53,7%) , 18 au 9ième et 4 au 8ième. Sur cette liste de 253 noms, 125 ont l’avis "Exceptionnel" du recteur (dont 59 à l’échelon 11) et 128 l’avis "Remarquable". Parmi les 100 premiers, 57 sont à l’échelon 11 (dont 52 avec avis "Exceptionnel"), 42 à l’échelon 10 et 1 à l’échelon 9.

Comme les années précédentes, la discussion est restée concentrée sur le cas des collègues au 11ième échelon depuis plusieurs années et qui sont, soit privés des points d’échelon (accès aux échelons 10 et 11 par ancienneté), soit privé de l’avis "exceptionnel" du recteur. Celui-ci n’a pas souhaité attribuer d’avis exceptionnel aux collègues qui n’avaient pas au moins un avis très favorable (de leur chef d’établissement ou de leur inspecteur) et dans ce cas, il s’est montré exigeant sur les motivations des avis. Au bout du compte, il n’y a eu qu’une modification, ce qui pénalise des collègues (heureusement moins nombreux qu’autrefois) en fin de carrière. Il faut encore déplorer un retard d’inspection en lettres classiques qui pénalise une collègue. Dans l’état actuel des règles de la hors classe, les collègues qui sont au 11ième échelon doivent intervenir auprès de leur chef d’établissement pour demander un avis "Très favorable" fortement motivé et éventuellement une visite de leur inspecteur pour obtenir ce même avis "Très favorable" qui donne accès à l’avis "Exceptionnel" du recteur. Le SGEN maintient sa position sur une hors classe accessible à tous à l’aboutissement du déroulement normal d’une carrière. Il préférerait lui voir substituer la création d’échelons supplémentaires.

Michel Diara, Jean-Philippe Rineau, représentants du Sgen à la CAPA